EST CE DIFFICILE D'ECRIRE POUR LES ENFANTS ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EST CE DIFFICILE D'ECRIRE POUR LES ENFANTS ?

Message  Admin le Dim 14 Juin - 4:35



MARC CANTIN (né en 1967), auteur d'une centaine de livres (*) jeunesse répond :

Voilà une question qui revient (très) souvent.
On me la pose, on me la repose, et j'ai toujours un peu de mal à y répondre.

Si vous demandez à un boulanger s'il est difficile de faire du pain, il y a de grandes chances qu'il vous réponde : "Non ! Il faut juste de la farine et de l'eau !".

Je serais donc tenté de répondre à mon tour : "Dur d'être écrivain ? Non ! Il faut juste un crayon et du papier, (ou un vieil ordinateur)."

Mais ce qu'on sait faire au bout de plusieurs années de pratique nous semble évidemment toujours facile, et il n'est pas aisé de se mettre à la place de celui qui n'a pas encore essayé.

Bon, la principale différence, selon moi, entre le boulanger et l'écrivain, c'est qu'on demande au premier d'être capable de faire et refaire ce qu'on a aimé. Tous les matins, on veut cette même baguette craquante qui nous permet de bien commencer la journée. L'écrivain, lui, on ne lui demande surtout d'écrire toujours la même histoire ! On en veut des nouvelles, toujours et encore !

Alors, ce qui est peut-être difficile dans l'écriture, c'est de trouver des idées.

Mais, personnellement, je ne ressens pas cette difficulté : j'ai plus d'idées que je ne peux en écrire, et c'est souvent très frustrant d'en laisser une bonne moitié dans mes tiroirs !

Il y a aussi un piège auquel je pense : on imagine souvent qu'écrire, c'est attendre l'inspiration, et hop ! quand elle est là, les mots s'enchaînent. Je n'ai jamais cru à cette légende ! Écrire, c'est avant tout s'organiser. Pas de pain sans recette, par de maison sans plan... l'écrivain aussi doit avoir le sien !

Écrire une histoire sans en connaître la fin est, selon moi, une aberration.

L'auteur doit savoir tout ce qui va se passer, équilibrer les chapitres, les scènes d'actions et les passages plus lents, créer le suspense, mesurer la place prise par chaque personnage... C'est un travail de préparation parfois fastidieux, mais aussi très intéressant. C'est là que se construit véritablement le roman ou l'album, ou la BD. Peu importe le support. Tous les changements sont encore possibles, et c'est dans ce plan que va naître la structure du récit... et ce squelette doit être solide pour pouvoir ensuite être correctement habillé.

L'écriture ne sera alors que la dernière touche. On se consacrera uniquement à la forme, à l'esthétisme, à l'efficacité, au profit de cette histoire déjà bâtie.

Alors, bien sûr, si ce travail préparatoire n'a pas été correctement effectué, écrire un livre peut devenir très, très difficile. Changer son scénario quand on a déjà écrit 56 pages et qu'on s'aperçoit qu'on tourne en rond... ce n'est pas simple !

En conclusion, je dirais donc que si on prend les choses par le bon bout, écrire un livre est une activité accessible... tout en souhaitant beaucoup de courage à ceux qui veulent se lancer dans l'aventure (C'est une réponse de Breton piquée à un Normand ) !


(*) SA BIBLIO: http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-url?_encoding=UTF8&search-type=ss&index=books-fr&field-author=Marc%20Cantin

Admin
Admin

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 08/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://specialillustrateurs.graphforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum