DES LIVRES NUMERIQUES NON PIRATABLES ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DES LIVRES NUMERIQUES NON PIRATABLES ?

Message  COACH D'AUTEURS le Mer 18 Avr - 4:28

Adobe Acrobat et Microsoft Reader offrent des avantages non négligeables (le logiciel de lecture est très répandu, les contenus peuvent être indexés…), mais posent toutefois d’importants problèmes :
– le contenu est assez facilement piratable, et, une fois la clé identifiée, l’opération peut être répétée à l’infini ;
– la compatibilité diminue si l’on sort des niveaux de protection (des plug-in permettent bien de renforcer la sécurisation, mais ils imposent un logiciel de lecture spécifique).
Le problème fondamental de ces deux solutions est que leur système de protection est intégré au logiciel de lecture. Il est donc identique pour tous les ouvrages : ce que « craque » le pirate, ce n’est pas un livre, mais le système de protection – d’où la possibilité de répéter l’opération. Résultat : un jeu du chat et de la souris entre les pirates, qui créent des outils permettant de supprimer la protection, et les éditeurs des logiciels, qui changent de clé.



UNE NOUVELLE APPROCHE DE LA PROTECTION

Un nouveau venu, Vivacode, se démarque en abordant la question d’une manière toute différente : "puisque le problème réside dans le logiciel de lecture", ont pensé ses concepteurs "fabriquons ce logiciel à chaque fois, et transmettons-le avec le contenu".

Cette procédure présente alors un double avantage :
– la sécurité est optimale, puisque le cryptage est modifié pour chaque exemplaire diffusé ;
– les problèmes de compatibilité et de pérennité disparaissent, puisqu’un logiciel de lecture est livré avec chaque ouvrage.

Elle offre en outre des possibilités fort intéressantes en matière de diffusion.

LE PRINCIPE DE VIVACODE

Ce logiciel permettant de protéger, de transmettre et de consulter des contenus a été adapté au livre numérique selon ce principe de fonctionnement :

– le client s’inscrit sur le site Internet de l’éditeur ou du libraire, voire sur une borne électronique en librairie (ce faisant, il saisit son profil, ce qui, dans les limites imposées par la loi, permettra au vendeur d’établir avec lui une relation privilégiée) ;
– il déclare le ou les appareils de lecture sur lesquels il souhaite pouvoir consulter le livre ;
– une clé de protection est générée spécifiquement pour cette transaction ;
– l’acheteur reçoit une « capsule » contenant le livre, la clé de protection, ainsi que le logiciel lui permettant de lire le livre sur les appareils qu’il a déclarés et, si l’éditeur a autorisé cette opération, de le transmettre.
Formats d’entrée et appareils de lecture

N’importe quel format lisible au moyen d’un logiciel existant est accepté par Vivacode, le PDF et le XML étant les deux plus intéressants pour la diffusion de contenus livresques.

L’intégration du PDF, facile à mettre en œuvre maintenant que les bons à tirer sont donnés sur des fichiers de ce type, produit un affichage statique (la géométrie des pages, les polices, etc., sont définies dans la mise en page).

La récupération du XML (format qui permet de dissocier les données et la mise en page), quant à elle, présente deux avantages :
– le contenu peut être recomposé en fonction de la taille de l’écran de chaque périphérique de consultation ;
– il est possible de mettre des filtres de lecture en fonction des centres d’intérêt du lecteur.

Vivacode reposant sur le langage Java, les fichiers peuvent être lus par tous les appareils comprenant ce langage : ordinateur, PDA, téléphone portable, etc.

Le livre électronique- qui a échoué en 1999 à cause de problèmes de protection des contenus non résolus – va retrouver un second souffle grace à des solutions telles que Vivacode dont la clé de protection intégrée dans la capsule, ce qui permettra de repenser la stratégie de diffusion et de promotion. L’achat pouvant alors porter sur le livre complet ou sur certains chapitres. On peut même envisager de limiter la durée de consultation – ce qui peut intéresser les bibliothécaires confrontés à des lecteurs oubliant de rendre leurs livres dans les délais - . Si l’éditeur choisit d’autoriser la transmission du livre par l’acheteur, il peut préciser que les destinataires le recevront en mode « découverte » (restrictions de lecture portant sur des séries de pages ou sur une durée) ; un bouton Acheter leur permettra d’acquérir sa version complète s’ils le souhaitent. Autre usage possible du mode « découverte » : un éditeur peut l’utiliser pour présenter ses ouvrages sur son site Internet.

« On laisse partir le livre mais il est retenu par un élastique» .


Le livre numérique devient ainsi un instrument de promotion : le lecteur, le libraire, le bibliothécaire peuvent le recommander – et, dans certains cas, le prêter selon les paramètres de protection choisis –, et il est en outre possible de connaître (anonymement) le circuit de ces prescriptions. En termes de marketing, cela autorise une relation avec le lectorat potentiel beaucoup plus fine que ce que l’on connaît aujourd’hui. Le livre numérique devient un logiciel protégé autonome, capable d’adapter son comportement en fonction de son environnement. Il constitue un vecteur de promotion réellement innovant, puisqu’il permet d’appliquer au livre les avantages de l’Internet en matière de communication.



LES AVANTAGES DE CE NOUVEAU LIVRE NUMERIQUE:

– l’éditeur bénéficie d’une exploitation numérique complémentaire de celle de la version papier, il peut toucher de nouveaux publics, promouvoir ses ouvrages de manière simple, mesurer précisément la portée de la promotion…
– le libraire peut utiliser le livre numérique dans le cadre d’un cercle de lecture, il peut procéder à la vente d’ouvrages (le bouton Acheter peut être personnalisé pour l’achat auprès d’un libraire donné), mesurer précisément la portée de ses recommandations…
– le bibliothécaire peut proposer un grand nombre d’ouvrages sans restrictions de place ou de disponibilité, définir la durée du prêt, jouer un rôle de prescripteur de lectures grâce au suivi des emprunts effectués et au mode « découverte » sécurisé…

Source: Syndicat National de l'Edition/ asfored


PLUS D'INFOS SUR LE SITE http://www.vivacode.eu/FR/

COACH D'AUTEURS

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum