NICOLE CALANDRA, la plume des iles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NICOLE CALANDRA, la plume des iles

Message  Admin le Mar 28 Nov - 22:42



Nicole est née à Casablanca (Maroc).
En 1961, ses parents s'installent en Australie puis deux ans plus tard en Nouvelle-Calédonie.
Elle y grandit et fit ses études au collège Saint-Joseph de Cluny à Nouméa.


COUCHER DE SOLEIL A NOUMEA (c) Elveteran

Son goût pour l'écriture et le dessin, sa nature rêveuse, l'incitent à participer à divers concours de nouvelles et à contribuer à un atelier d'écriture.



Le TOTEM PERDU (*), livre pour ados, est son premier roman paru aux Editions Grain de Sable. Elle a d'autres textes préts à publier. Avis aux éditeurs !

Son site : http://nicolecalandra.ifrance.com/

Certains de ses textes sont disponibles sur le site
http://www.inlibroveritas.net/resultat_recherche.php?fsearch=nicole+calandra&imageField.x=0&imageField.y=0
(LIRE EXTRAIT PLUS BAS)

Au coeur de la brousse
Ces petits riens...
L'île aux sandwichs
La dame blanche
La nuit de la brioche
La vengeance des iris
Le bonhomme des îles
Le poignard
Le portrait
Le spectre du parc forestier

(*) EXTRAIT DU TOTEM PERDU

Ma’ Henriette ! Ma’ Henriette !

Les enfants arrivent enfin au campement et Kaja se précipite vers le foyer où il sait qu’il trouvera sa grand-mère.
C’est quoi ? demande la grand-mère sans même se retourner du foyer où elle tourne la soupe.
Dick, il n’est plus avec nous !

A ces mots, la grand-mère pose une main sur son coeur et se retourne.
Qu’est-ce que tu dis ? Où est Dick ?
Il n’est pas revenu avec nous. Il a perdu son collier et il a voulu retourner le chercher à tout prix ! Il est coincé là-bas maintenant.
Mon Dieu, crie la vieille affolée. Va vite prévenir ton oncle !
Où est-il ?
Près du feu sur la plage, vite !

Kaja sort de la case à toute vitesse, manquant de renverser Lizzie et Paul qui arrivent.
Ce n’est pas de sa faute, lance Lizzie à la grand-mère, c’est de la mienne !
Pourquoi est-ce de ta faute ?
Parce que c’est moi qui ai perdu le collier quand les chauves-souris nous ont attaqués.
Les chauves-souris ?
Oui, Paul et Kaja ont crié et elles se sont envolées. J’ai eu très peur et j’ai laissé tomber le collier.
Mais de quel collier parlez-vous ?
Celui que lui a donné son père avant de partir.

La grand-mère, dépassée par les évènements et au courant de rien, soupire :
Oh là, là, c’est bien compliqué tout ça !


EXTRAIT DU PORTRAIT

"Je ferme les yeux et m’imagine allongée dans une barque confortable, parfaitement détendue et calme. La barque flotte lentement le long d’une rive verdoyante. Au fur et à mesure qu’elle glisse, je me tranquillise agréablement. Il fait extraordinairement doux et je sens sur ma peau la douceur de l'air.

La barque glisse dans le calme et la tranquillité‚ le long d’une rivière scintillante. Peu à peu, elle approche d'une falaise formée de rochers et de verdure où l'air est un peu plus frais. L’embarcation aborde doucement le rivage. Au pied de la falaise, une grotte s'ouvre sur la rivière. Je m’enlise peu à peu vers un état de détachement et m’engouffre progressivement dans la grotte. Il y fait sombre et paisible ... La lumière s'estompe. Mon corps se détend, se relaxe, s'efface dans l'obscurité ...

J’ai perdu le contact avec la matière, mais je suis bien. Soudain, au loin, une petite lumière, grosse comme une tête d'épingle apparaît. Mollement, l’embarcation s’en approche sans que je ne fasse quoique ce soit. Une musique étrange, faite de cris d’oiseaux, se fait entendre. C'est un son extraordinaire. La petite lumière entraperçue tout à l’heure m’enveloppe. Mon cœur bat lentement, en harmonie avec la mélodie ...[/i]
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 08/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://specialillustrateurs.graphforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum