MADELEINE CHAPSAL CRACHE DANS LA SOUPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MADELEINE CHAPSAL CRACHE DANS LA SOUPE

Message  Admin le Mer 1 Nov - 5:30

Dénonçant les magouilles du Prix FEMINA (qui comme beaucoup d'autres favoriseraient certains éditeurs, selon le célèbre jeu des renvois d'ascenseurs), Madeleine Chapsal a osé "cracher dans la soupe". Ce qui lui a valu son exclusion du jury.

Voici quelques extraits de son interview parue dans LE FIGARO LITTERAIRE pour mieux comprendre ses accusations (*).

« Avant d'entrer, six jurées avaient décidé de voter pour Gallimard »


«Raconter une remise du prix Femina, le jour J, relève de l'impossible, tant il se passe de petits faits et gestes entre douze dames, plus la secrétaire du prix . [...] Six d'entre elles avaient décidé mordicus et avant même d'entrer en scène de voter pour Gallimard en faveur d'Asiles de fous, de Régis Jauffret. Je n'avais rien contre, mais c'est ce côté « gang » qui m'a énervée. Alors que je n'avais aucun choix préconçu - mes candidats étant écartés : Michel Houellebecq, La Possibilité d'une île, et Yasmina Khadra, L'Attentat, repoussés d'office par ces frileuses -, faute de mieux je me suis rabattue sur Donner et son Bang ! Bang ! (Grasset), sachant qu'il pouvait cristalliser des voix, cinq en fait.
Alors a commencé la bagarre, ou plutôt le blocage : six d'un côté, six de l'autre, en fait cinq fermes pour Donner et une « flottante », Régine Deforges. Au sixième tour, Régine a changé son fusil d'épaule et a voté avec les gallimardiennes, alors qu'au septième tour de blocage la présidente, Solange Fasquelle, aurait eu deux voix, ce qui aurait pu changer la donne, au grand mécontentement des « alliées ». Une tardive fureur s'est ensuite manifestée contre Mona Ozouf, laquelle aurait promis de voter avec le « groupe » et qui ne s'était pas exécutée : comme si on pouvait s'engager sur un vote littéraire ! Chacune est et doit rester libre ; pour moi, je le suis totalement et j'ai essuyé, ahurie, les larmes de Mona !). [...] Quant à Régine, après avoir défendu le supposé provocateur ( Houellebecq) avec beaucoup de verve et, semblait-il, de conviction, elle n'a pas voté une seule fois pour lui... À l'énoncé du résultat : sept voix contre cinq, Viviane Forrester, assise à ma droite, a éclaté en applaudissements : « C'est un Femina historique ! » Est-ce qu'on applaudit au nez et à la barbe de consoeurs perdantes ?
»


(*) accusations de magouilles qu'elle développe dans son dernier livre "Journal d'hier et d'aujourd'hui" aux éditions FAYARD.



Pour le commander avant qu'il ne soit épuisé, cliquez ici : http://www.amazon.fr/Journal-dhier-daujourdhui-Madeleine-Chapsal/dp/221362982X/sr=8-1/qid=1162345866/ref=sr_1_1/402-1697837-0977710?ie=UTF8&s=books
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 08/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://specialillustrateurs.graphforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum