DECES D'ANDRE PARINAUD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DECES D'ANDRE PARINAUD

Message  Admin le Mer 26 Juil - 4:28

Ce nom ne dira rien aux plus jeunes, mais ils pourront encore le lire (*).

André Parinaud, écrivain, journaliste et critique d'Art a réalisé pour la radio et la presse écrite plus de 1000 entretiens de géniaux créateurs (Raymond Aron, André Breton, Céline, Colette, Salvador Dali, Paul Léautaud, André Malraux , Georges Simenon, etc). Né le 20 février 1924 à Chamalières dans le Puy-de-Dôme, élève de Normale Sup, agrégé de philosophie, résistant, il est auteur de biographies comme celles d'Apollinaire ou de Gaston Bachelard. Pendant la guerre il participe à la publication du quotidien résistant "Combat". Après Guerre il est journaliste à "l'Aube" puis crée avec Robert Hersant "l'Auto-Journal". Co-directeur de "La Parisienne" entre 1953 et 1959, il est directeur de l'hebdomadaire "Arts" entre 1959 et 1967 puis rédacteur en chef de la revue "Galerie Jardin des Arts". Ses pigistes se nommaient...François Truffaut, Jean-Luc Godard, Eric Rohmer Roger Nimier,...
Rédacteur en chef de Radio Luxembourg dès 1960, il produit ensuite à l'ORTF, l'émission "Forum des Arts" en 1973 (plus de 1.000 entretiens, diffusés sur la radio nationale et régulièrement rediffusés sur France Culture). Il vient de décéder à l'age de 82 ans.

(*) Biblio
"Conversations avec des hommes remarquables sur l'art et les idées d'un siècle".

L'avis de son éditeur, Michel DE MAULE :
"Il existe une catégorie d'hommes exceptionnels que l'on nomme les Créateurs (artistes, écrivains, chercheurs) dont la marginalité est évidente, généralement par l'outrance de leur sensibilité et de leur comportement, et qui se sont spécialisés, par la force des choses, dans les voies qui, en définitive, ont justifié leurs attitudes et nous permettent de considérer l'intérêt de leurs " inventions ". Ils sont dominés par la curiosité et leurs découvertes, comme leurs oeuvres, sont parvenues à nous convaincre de l'intérêt de leurs exigences. La conquête scientifique est devenue un véritable idéal et nous accordons, aujourd'hui, une attention à la valeur particulière de l'acte créateur.
Que se passe-t-il lorsque nous sommes confrontés à une oeuvre d'art ?
Le spectateur attentif est déphasé. La dimension de l'œuvre, ses couleurs, ses formes, sa théâtralité obligent à mettre en question les images ordinaires du Réel qui nous entoure et nous isole. Nous essayons de comprendre et d'apprécier la présence sensible et intellectuelle de l'artiste, de pénétrer dans son labyrinthe. Cette déstabilisation devient un état que nous pouvons qualifier d'existentiel - nous percevons le message d'un " autre ", dans une dimension particulière, et hors des influences habituelles. Un " possible " différent surgit ! Cette perception est une véritable initiation comme ascèse mentale qui peut permettre de retrouver une innocence perdue, et l'on peut dire que nous nous arrachons à la durée et pouvons percevoir l'élan éthique du Temps. Nous nous situons dans la perspective d'un devenir autre."
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 08/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://specialillustrateurs.graphforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum